IMG_1426

Vous venez de voir le spectacle d’une amie, d’un collègue ou encore d’une connaissance à vous, mais vous n’avez pas vraiment aimé ? Pire encore, vous vous êtes ennuyé du début à la fin ou vous avez détesté ? Vous avez même peut-être été gêné ? Et pourtant, comme l’exige la tradition, vous allez devoir boire une bière ou deux avec lui à la fin du spectacle et sa question ne tardera pas à tomber : « alors, t’en as pensé quoi ? »

Si vous avez tant bien que mal réussi à ne rien laisser paraître sur votre visage à l’écoute de cette question, vous n’allez pas pouvoir lui dire directement que vous avez trouvé ça nul. Rassurez-vous, notre rédaction vous donne quelques clés.

 À quelques jours de la clôture du 30ème Festival du Cirque Actuel CIRCA, ces 5 astuces vont peut-être vous aider à vous en sortir.

 

 1 - Lui dire qu’il y a des « choses intéressantes »

 C’est la technique de base. Véritable roue de secours, cette astuce vous permettra de ne pas céder à la panique si vous n’avez rien préparé avant la discussion. Vous gagnerez quelques précieuses secondes pour réfléchir à ce que vous pourrez lui dire. Il vous faudra évidemment citer deux ou trois passages du spectacle que vous avez trouvé moins mauvais que le reste en précisant que ça « donne du rythme au spectacle », par exemple. Il ou elle comprendra que vous ne pensez pas que c’est le spectacle de l’année ; mais se focalisera sur le positif car vous avez nuancé. Attention toutefois, la technique est de plus en plus utilisée, veillez à vous en servir avec modération.

 

2 - Lui parler de la lumière

 Là, l’idée est de lui parler d’autre chose le plus rapidement possible mais tout en restant dans le spectacle. La lumière est une bonne solution. Si vous y connaissez un minimum, ce ne sera pas difficile de broder, sinon, vous pouvez toujours dire que vous n’avez pas remarqué le changement des différents effets lumineux, et que c’est toujours un signe de subtilité et de qualité. Si il ou elle vous répond que c’est normal qu’on ne les remarque pas, car il n’y en a pas, il vous faudra utiliser l’astuce n°5.

 

3 - Lui parler du son

 Dans le même registre que l’astuce précédente, certaines personnes préfèrent utiliser le son comme moyen d’échappatoire. Utilisez des phrases toutes faites du type « le choix de la bande sonore est au-dessus du lot » ou bien « la présence de musiciens en live fait vraiment une différence ».

 

4 - Prétexter un appel téléphonique

 C’est une combine vieille comme le monde mais qui a toujours fait ses preuves, elle n’est d’ailleurs évidemment pas dédiée au monde du spectacle. Votre interlocuteur aura des doutes mais oubliera vite car une autre personne aura pris votre place et essayera également de trouver un moyen de ne pas lui dire qu’il n’a pas aimé le spectacle. Bien sûr, il faudra faire en sorte de ne plus le croiser de la soirée ensuite. Aujourd’hui, il y a même des téléphones qui sont directement équipés de cette fonction.

5 - Simuler un malaise

 C’est une technique qu’on ne conseille pas, mais qu’il ne faut toutefois pas délaisser. Mesure extrême, elle nécessite une expérience considérable ainsi qu’une grande confiance en soi. Vous n’aurez pas le droit à l’erreur. Assez rare, nous avons quand même pu l’observer cette année lors du dernier Festival Mondial du Cirque de Demain (2016).