Ingrid

Le tragique enlèvement du gallinacé a eu lieu dimanche dernier, au crépuscule, entre Grasse et Cannes, provoquant une large vague de froid dans le village d’Auribeau-Sur-Siagne. Le bilan actuel fait état d’une poule tuée, et de deux autres en état de choc avancé. Il serait l’œuvre de…Foxy, encore, toujours. Même si le bilan n’est pas particulièrement lourd, le climat de peur qui s’installe éprouve sérieusement les poules riveraines. Témoignages.

 Parfois, tout se joue à un détail. Patricia l’a appris à ses dépens. Dimanche en fin d’après-midi, la nuit tombe et les trois poules Chicky, Ingrid et Gwendoline regagnent le poulailler. Avant de partir au théâtre, Patricia ferme le grillage, comme à son habitude, mais oublie la porte en bois. Patrice, son compagnon, explique : « ce n’est pas la première fois qu’on oublie. Jamais il ne s’est rien passé, mais cette fois, oui. On prend la confiance, on se dit que c’est safe, et voilà. En fait il ne faut jamais rien prendre pour acquis » balbutie-t-il dans un sanglot.

 « On ne s’habitue jamais à une attaque »

 Personnage médiatique, leader du groupe par son ancienneté, Chicky fait figure de survivante, de miraculée, d’immortelle pour certains. Plusieurs jours après le drame, elle livre un témoignage exclusif pour Actu-Étudiant. « On ne s’habitue jamais à une attaque. Celle-là était épouvantable. Il faisait vraiment sombre, on était entre chien et loup, mais j’aurais pu reconnaître Foxy parmi 100 autres. Son museau long et pointu, ses larges oreilles bien dressées au-dessus de la tête, mais surtout, sa démarche, aussi terrifiante qu’élégante, que la pénombre n’a rendu que plus épouvantable. J’en ai encore des flashs la nuit. Å chaque bruissement de bois dehors, on se dit qu’il est de retour ». Quand on lui demande de nous livrer les détails de l’attaque, elle laisse échapper un spasme discret d’émotion. Mais courageuse, elle reprend, pour la mémoire de son amie. « Ingrid, c’était la plus fougueuse. Quand Foxy est entré, elle n’a pas hésité à s’interposer. C’est donc elle qu’il a emporté. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elle avait disparue, ne laissant que quelques plumes derrière elle. Certaines mauvaises langues parlent d’inconscience, nous, on sait que c’était du courage. Elle est partie en héros. »

 Incarner la résistance

 Déjà rescapée de sa deuxième attaque orchestrée par Foxy, Chicky est, plus que jamais, celle qui doit mener la lutte. Elle a aujourd’hui bien conscience qu’elle a fort à faire, qu’elle est attendue par une très grande communauté de poule à travers l’hexagone et même au-delà. Elle décide néanmoins de ne pas nous en dire d’avantage pour le moment.

Même si dans l’immédiat, l’heure est au recueillement, elle semble avoir les idées bien en place et la révolution ne devrait pas tarder à se mettre en marche, comme le montre sa toute dernière exclamation de notre entretien «  chaque minute passée à picorer des graines dans le jardin est une minute passée à laisser le crime pousser telle la mauvaise herbe. »

 

La Rédaction